Une économie florissante

300 000 habitants en 2016, une prévision de 317 000 habitants en 2020 : le Pays-Basque français affiche une démographie dynamique de plus de 9,3% par an, selon les chiffres de la CCI Bayonne-Pays Basque. Ils sont le reflet de l’attractivité de ce territoire de 3 000 km² composé de 3 provinces (Labourd, Basse-Navarre et Soule). Une attractivité notamment économique soutenue par des infrastructures routières, ferroviaires et aériennes.

Le tourisme et l’agriculture, secteurs clés

 

Plus de 36 000 entreprises et 131 000 emplois

Le Pays-Basque Nord – la partie française -, recense plus de 36 000 entreprises publiques et privées pour quelque 131 000 emplois. 95% de ces entreprises sont des TPE et PME de moins de dix salariés. Si l’activité économique est concentrée sur la côte, et particulièrement le BAB (Bayonne-Anglet-Biarritz), Saint-Jean-de-Luz et Hendaye, d’autres communes tirent leur épingle du jeu. C’est le cas de Saint-Pée-sur-Nivelle, Ustaritz, Cambo-les-Bains et Hasparren, dont les territoires abritent plus de 500 entreprises.

Le tourisme et l’agriculture

Le tourisme est la principale ressource économique du Pays-Basque, représentant plus de 20% du PIB. Ce dynamisme concerne surtout la province du Labourd, avec des stations balnéaires comme Biarritz, mais le tourisme tend aussi à se développer dans l’intérieur des terres.

C’est ici, en Soule et en Basse-Navarre que l’on trouve un secteur agricole qui recense 2 000 exploitations et plus de 5 300 entreprises selon l’INSEE, tout en profitant de nombreuses AOC et IGP. Sur la côte, les ports de Bayonne et Saint-Jean-de-Luz soulignent l’importance du transport maritime et de la pêche.

Des fleurons de l’industrie

Après le secteur tertiaire et l’agriculture, l’industrie est le 3e secteur d’activité du Pays-Basque, représentant 10% des emplois selon la CCI – contre 15% pour le commerce par exemple. Sa part dans l’économie est plus importante dans la province autonome du Pays-Basque espagnol, qui fait partie des dix régions européennes les plus industrialisées.

Côté français, l’Euskadi abrite toutefois des fleurons de l’industrie, avec des noms internationaux : Dassault Aviations à Anglet, le groupe de transport frigorifique Olano à Saint-Jean-de-Luz, etc. Notons encore l’importance de la filière glisse, avec la marque Quicksilver en fer de lance, qui représente plus de 3 000 emplois.

10 000 emplois dans la construction

Dans ce secteur de l’artisanat, la construction se taille la part du lion, représentant plus de 10 000 emplois et 3 000 entreprises.

Tout ce que vous devez connaitre sur l'investissement immobilier au Pays Basque

Téléchargez

Tous les programmes éligibles en loi Pinel au Pays Basque

Voir tous les programmes

Pour recevoir une documentation gratuite et sans engagement, complétez le formulaire. Un conseiller vous rappelle.

Civilité
Nom
Email
Téléphone
Code Postal
Année de naissance
Imposition annuelle
Je consens à ce que Investir au Pays Basque me propose des offres adaptées à mon profil.

L’emploi au Pays-basque, un sérieux atout

L’emploi au Pays-Basque profite de nombreux secteurs d’activité florissants et dynamiques tel que l’aéronautique, l’agroalimentaire et le tourisme profitent à l’emploi.

De très grandes entreprises industrielles de renomées internationales sont implantées sur le sol du Pays-Basque : Turbomeca à Bordes, leader mondial de turbines pour hélicoptères, Dassault aviation dont l’usine d’Anglet est spécialisée dans les pièces de matériaux composites, Messier-Bugatti-Dowty, appartenant au groupe Safran, leader mondial des systèmes d’atterrissage et de freinage pour aéronefs à Bidos.

Ces trois établissements de l’aéronautique regroupent à eux seuls plus de 4 000 salariés et font travailler de nombreux sous-traitants et prestataires de services. Le pôle de compétitivité d’envergure mondiale, Aerospace Valley, basé à Toulouse, apporte son soutien aux entreprises du secteur.

La prédominance du tertiaire et la présence d’une industrie de pointe expliquent une proportion de cadres et de professions intellectuelles supérieures comparable à la moyenne régionale. Les salaires sont donc plus élevés que dans les départements ruraux. Enfin l’attractivité du Pays-Basque se traduit également par une densification et une extension des zones urbaines.

L’agriculture basco-béarnaise est également un secteur important. Entre élevage en zone de montagne et dans le piémont, et culture du maïs en plaine et dans la vallée, le Pays-Basque developpe des produits de qualité certifiés par de nombreux labels AOP, IGP ou label rouge. Les reliefs de la zone montagneuse et du piémont pyrénéen, composés de prairies, milieux semi-naturels et boisés ainsi que les estives, profitent aux activités d’élevage.

Entre océan et montagne, loisirs et thermalisme, le Pays-Basque accueille les touristes tout au long de l’année. Malgré la crise, le secteur des services a gagné près de 20 000 emplois en 10 ans . Le secteur de l’hébergement-restauration emploie plus 10 500 personnes hors renforts saisonniers. Que ce soit pour ses paysages, son patrimoine, sa gastronomie, sa culture, ses fêtes ou son thermalisme, le Pays-Basque attirent les touristes en toutes saisons.

Comme dans la plupart des départements, l’effet crise se fait sentir au Pays-Basque, mais moins durement que dans le reste de la région en effet, il présente le taux de chômage le plus faible de la région… L’emploi, plutôt stable depuis 2010, est soutenu par les secteurs dynamiques

Protégez votre famille

Un bien immobilier est un patrimoine transmissible librement à ses descendants, ce qui n’est pas le cas par exemple d’une assurance-vie. Investir dans un ou plusieurs logements vous permet de protéger votre famille, à condition bien sûr de souscrire avec le prêt immobilier une assurance invalidité-décès, qui prendra en charge le remboursement des mensualités en cas de problème. La loi Pinel vous permet également de louer le logement acquis à l’un de vos enfants. Au terme du prêt, la perception du ou des loyers vous assurera une rente pérenne, qui pourra vous servir de diverses façons (au financement d’études par exemple). En outre, en cas de décès de l’un des conjoints, le second continuera à percevoir normalement les loyers. Avec ce complément de revenus, la possibilité de revente du bien immobilier ou tout simplement celle de l’habiter, votre famille est protégée.

Une population en progression constante

Le Pays-Basque affiche un dynamisme particulièrement important, notamment dans les grandes villes et certaines petites communes proches des grandes villes. Avec ces 300 000 habitants, le secteur connait un accroissement démographique considérable. Les arrivées surpassant les départs, les villes d’Anglet et Bayonne et plus particulièrement Hendaye ont le vent en poupe. À noter également que certaines petites et moyennes communes tirent leur épingle du jeu.

Pour réaliser une simulation gratuite et préparer votre investissement immobilier, complétez le formulaire. Vous serez rappelé par un conseiller qui vous aidera à faire avancer votre projet.

Civilité
Nom
Email
Téléphone
Code Postal
Année de naissance
Imposition annuelle
Je consens à ce que Investir au Pays Basque me propose des offres adaptées à mon profil.